Debriefing de la conférence E3 2019 XBOX

Conférence E3 2019: XBOX

Pour être grand, il faut avoir de la concurrence. Mais cette année, pas de Sony… C’est aussi triste que les nombreuses absences de Nintendo du salon, lors des années pré-Switch. Même si Stadia a lancé l’offensive avant même le salon, ils n’ont pas le même poids que le consolier japonais. Pourtant, c’est ainsi que Microsoft lançait le début de l’E3 dimanche dernier, avec sa conférence Xbox.

Dans cet article, je ne vais pas faire un listing des jeux présents durant les presques deux heures de conférence, mais plutôt vous proposer une sélection non exhaustive de ce que j’ai trouvé intéressant, le tout en 3 points, car l’essentiel (n’est pas dans Lactel) reste les … 3 points. Avant de lancer les hostilités, un petit mot sur la conférence en elle même: elle était bien rythmée et bien équilibrée, avec plusieurs fulgurances, même si je peux regretter un côté un poil trop sage ainsi que le manque de gameplay… Cela reste compréhensible pour les jeux next gen ( pour ne pas montrer le rendu sur Scarlett) mais pour les titres sortant en cette fin d’année, cela est regrettable. Par contre, pour unt fois, il y’en a eu pour tous les gouts, et je ne me suis absolument pas ennuyé pendant 1h45.

1.Les jeux

The Outer Worlds (25/10/2019) Avec ce côté Fallout New Vegas, le titre de chez Obsidian m’a conquis. Disponible en Day One sur le Game Pass, je vais craquer.

Cyberpunk 2077 (16/04/2020) – Que dire sur ce titre? Je n’ai rien vu, mais si la narration est du même niveau que sur The Witcher 3, je ne pourrais qu’être fou de ce jeu. Et le trailer est le point d’orgue de la conférence avec l’arrivée de Keanu « Breathtaking » Reeves: Cyberpunk est le jeu de cet E3.

Ori and the will of the wisps (11/02/2020) – Ce n’est absolument pas mon genre de jeu, mais grâce au Game Pass, il est fort possible que je me laisse tenter par l’aventure. Si le level design est du même niveau que l’aspect visuel, ce titre peut être une véritable pépite.

12 Minutes – Ma grosse claque de l’E3. Le prochain titre d’Annapurna Interactive m’a littéralement scotché durant cette conférence: ce fut un vrai moment de fraîcheur avec la présentation de ce titre original et sombre.

Gears 5 (10/09/2019) – Lors de l’E3 2018, nous avions eu confirmation que le studio The Coalition semblait vouloir faire évoluer la formule des Gears. Cette année, nous n’avons pas eu de gameplay, mais je crois encore qu’il est possible de dépoussiérer cette licence phare.

Dying Light 2 – Je ne sais pas pourquoi, mais ce titre m’émoustille… Il a tout du jeu pas vraiment original, mais il se dégage quelque chose de vraiment badass qui me plait particulièrement.

Tales of Arise – Il semble que pour les 20 ans de la série Tales Of, la licence choisisse un virage plus action RPG, avec un chara design moins shonene pour plaire aux occidentaux: mission réussi mon capitaine!

CrossfireX – C’est le Counter Strike sud-coréen qui arrive bientôt sur Xbox. Avec le soutien de Remedy, ce jeu pourrait être le nouveau compagnon de mes soirées entre potes. Pas de gameplay, mais une cinématique pleine de charme.

Elden Ring – Un trailer, pas de gameplay, et un plein de hype. 2 minutes 20 absolument magistrale, qui réussissent à me faire oublier que le dernier From Software m’a dérouillé sévère.

Halo Infinite – Là aussi pas de gameplay, ce qui est terriblement habituel dans cette conférence. Mais comment ne pas être chaud devant un nouveau Halo… Le 1 m’a tellement marqué que je ne peux pas tourner le dos à cette série, même si le dernier titre ne m’a vraiment pas convaincu… En futur-proof de la Scarlett, j’espère en voir plus sur ce titre lors du reveal de la nouvelle console Xbox.

2.Les services

La conférence Xbox à cet E3 2019 était clairement sous le signe du Xbox Game Pass! Avec 34 jeux présentés sur 60, qui intégreront le service payant de Microsoft, on peut déjà dire que ce Pass est très attractif. Cette conférence confirme l’envie qu’a la division gaming de Microsoft de mettre en avant ce catalogue, et qu’ils s’en donnent les moyens. À l’heure actuelle, si vous avez une Xbox One, le Xbox Game Pass semble presque autant obligatoire que le Live Gold: ça tombe bien, puisqu’une offre regroupant le Xbox Game Pass PC et console, ainsi que le Live Gold, est proposée au tarif de 12€99 . En plus d’avoir en Day One les titres first party des Studios Xbox, vous avez de plus en plus de jeux indépendants, ainsi que des titres third party plutôt récent de qualité ( Metro Exodus par exemple, alors qu’il est sorti le 15 février).

En plus de cela, nous avons pu en voir un peu plus sur la version PC du Xbox Game Pass (env 10€/mois, 3.99€ lors de la bêta). Même s’il propose certains jeux déjà présents sur la version console ( et grâce au Xbox Play Anywhere),il n’en reste pas moins qu’il propose des titres bien plus PC , tel que Football Manager 2019 ou bien Imperator: Rome (25 Avril 2019), le tout pout un tarif abordable, en comparaison avec la concurrence ( 15€ chez Ubisoft et Electronic Arts). Même si le catalogue n’est pas encore très étoffé, on peut déjà constater l’évolution entre le lancement de ce service sur PC et le lancement de la version Xbox: sur console, nous n’avions le droit qu’à de vieux titres, et beaucoup de jeux Xbox 360 rétrocompatible.

Nous devions en apprendre plus sur le projet xCloud, et nous en avons appris plus, mais vraiment pas beaucoup… Alors que certains espéraient une vraie réponse de Microsoft à Stadia ( le service de cloud gaming de Google), Xbox a choisi de ne dévoiler que peu d’informations lors de cette conférence, alors qu’un lancement pour octobre 2019 est programmé. Alors que le service était disponible en test sur le salon, il est plus compliqué de vous donner des retours depuis mon canapé, mais je vais essayer. Nous avons appris le mois de lancement (octobre 2019) et que ce projet xCloud se divise en deux parties: du cloud gaming via les serveurs Xbox et du cloud gaming via les consoles Xbox. Pour cette deuxième option, il serait question de transformer sa console en serveur maison xCloud, histoire de pouvoir jouer à ses jeux de partout, et cela gratuitement. Peu de réponses et beaucoup de questions: on va encore devoir patienter pour en apprendre plus, notamment sur les tarifs, les besoins en bande passante ainsi que sur le modèle économique. Même s’il est vrai que la possibilité de streamer directement depuis ma console m’intéresse, je n’ai que trop peu d’éléments pour vraiment m’emballer.

3.Le Hardware

180 euros la manette… 1-8-0 balles! Sacré tarif n’est-ce pas? Mais c’est pour une manette qui a l’air aussi énorme que son prix. Le premier Elite Controller était génial, mais avait quelques défauts avec l’absence de batterie, son grip low cost, le fait qu’elle soit filaire et sa non-fiabilité. Avec cette version 2, Xbox corrige trois défauts sur quatre, en attendant de vérifier le quatrième à l’usage. Elle semble tout simplement être la meilleure manette pour jouer sur Xbox et PC. La qualité a un prix, et il est vraiment élevé.

Enfin, l’annonce d’une nouvelle console devait être le clou du spectacle! Eh bien non… Nous avons eu le droit à un copier-coller du teasing de la Xbox One X, avec l’annonce de la puissance en moins. Beaucoup de promesses, peu de faits. Même si cela semble normal plus d’un an avant la sortie, je trouve la gestion du cas plus que hasardeuse. Encore une fois, les pontes de chez Xbox ont trop parlé pour peu de matière… Alors qu’on pouvait s’attendre à beaucoup, nous n’avons eu le droit qu’a une confirmation de rumeurs, à un nom de projet et à un SSD nouvelle génération qui semble n’être qu’un Nvme M2.

EdwardWallace Auteur

Laisser un commentaire