Mon avis sur… la bêta de Sea of Thieves

Sea of Thieves est un jeu multijoueur de piraterie développé par RARE, exclusif aux plateformes Microsoft (Xbox One et Windows 10). Depuis plusieurs jours, la bêta s’est ouverte pour une durée d’une semaine. Étant membre du programme Xbox Insider, j’ai eu la chance d’avoir un accès pour cette phase, et j’ai pu y jouer plusieurs heures.

Lorsque vous lancez la bêta, vous pouvez choisir de jouer avec trois personnes sur votre bateau, une seule ou juste vous. La taille du navire variera selon votre choix, mais le jeu reste le même: vous affronterez toujours la mer, des squelettes et d’autres joueurs. Durant cette bêta, j’ai connu quelques problèmes techniques, notamment avec les quêtes qui n’étaient pas accessibles ou des difficultés à me connecter sur les serveurs. Pas de quoi casser des manettes: le but d’une bêta, c’est justement de voir s’il y a des problèmes non?

Bon, maintenant nous pouvons enfin passer aux choses sérieuses: c’était comment? Et bien, ce fût (de rhum) sympa. Suite au trailer d’annonce du jeu, la direction artistique avec ce dessin un peu cartoonesque ne m’avait pas forcement plus, et devant mon écran, je trouve ça moins choquant (cela reste une considération très personnelle). Par contre, le travail effectué sur le rendu de l’eau et sur le coucher/lever de soleil est juste bluffant. A plusieurs moments, je me suis surpris à admirer le paysage, tellement le jeu peut être beau en mer, à certains moments.

En plus de cela, il faut souligner le travail du studio sur la qualité de l’ambiance: c’est clairement sa principale force. Avec un habillage soigné et une patte visuelle atypique, le jeu bénéficie d’une bande son qui accompagne à merveille les aventures d’un pirate. J’étais à deux doigts de me boire un verre de rhum en jouant tellement on se prend au jeu. En bateau, on se surprend à tomber dans le panneau et on vire rapidement sur une partie un peu role-play. Et je pense que c’est la meilleure façon d’aborder ce jeu: à plusieurs,  et en entrant totalement dans la peau du personnage de pirate.

Oui, car même si le monde semble grand, il est vide: il y a pas mal d’iles mais peu de choses à faire pour le moment. C’est dommage, car la sensation de découverte et d’exploration est bien présente durant nos aventures. On sent qu’il y a certains coins pleins de mystères, et des zones ne demandant qu’à livrer leurs secrets, mais dans cette bêta, nous n’y avions pas accès (ou en tout cas je l’espère, sinon … :s ).

Et le problème qui découle de ça est très simple: au bout de plusieurs heures, on tourne en rond… Une fois le coté découverte du jeu passé et qu’on a été émerveillés par la mer et les coucher/levers de soleil, on vogue vers d’autres horizons, on découvre des lieux, et … rien ne se passe. Il manque clairement une carotte pour pousser les joueurs à explorer plus, et à se battre. Si le jeu se limite à découvrir des trésors et des iles, faire de quêtes dignes d’un mauvais free-to-play du début XXeme, et taper sur les bateaux que l’on peut croiser, ça va vite devenir chiant, même entre potes. Il n’en reste pas moins que ce jeu semble être un bon bac à sable qui manque de persistance et de features de gameplay. La personnalisation du bateau sera présente, mais, j’aurais adoré pouvoir construire ma base de pirate, cacher un trésor, etc …

Au final, le jeu a réussi à me séduire durant quelques heures par son ambiance réussis, certaines qualités techniques (le rendu de l’eau est ouf!) et ce monde mystérieux, qui offre pas mal de liberté même si un peu vide. Par contre, j’ai des doutes sur la capacité du jeu à retenir les joueurs plus de quelques heures (avec le contenu de la bêta). Le jeu serait vendu 60€ pour sa sortie, il y aurait peu de chances que je l’achète. Mais suite à l’annonce de Phil Spencer, Sea of Thieves sera disponible le jour même de sa sortie sur le Xbox Game Pass (9€90/mois), il est plus que probable que le dernier né de RARE finisse dans mon coffre.

EdwardWallace Auteur

Laisser un commentaire