Miniature Le test de SuperHot

Mon test de… SUPERHOT

SUPERHOT, du fun pour toi, du fun pour moi!

C’est sur cette référence hautement culturelle que je souhaitais débuter mon test de SUPERHOT: je me suis offert mon plaisir du jour, je peux donc commencer.

Alors, débutons par la présentation d’usage: SUPERHOT est un jeu édité et développé par la SUPERHOT Team. Sorti en 2016 sur PC et 2017 sur console, ce jeu est un fps/shooter graphiquement minimaliste où le temps s’écoule à une vitesse variable en fonction de vos mouvements. Il est disponible pour 20€ sur Steam, 25€ sur PS4 et … disponible « gratuitement » pour les abonnés Gold sur Xbox One. Il est important aussi de préciser qu’une version VR existe pour Oculus Rift, PSVR ainsi que sur Vive pour une vingtaine d’euros environ.

En rouge et noir (et blanc)!

Le premier contact avec le jeu ce fait avec le menu d’accueil très particulier, digne de la série Halt & Catch Fire. Un brin rétro, il participe à poser cette ambiance minimaliste si criante dés les premières secondes de jeu. Contrairement à un Mass Effect Andromeda, le risque d’un bad buzz avec les animations faciales est inexistant: simplement parce que les différents personnages n’ont pas de visage, ni de peau, ni de vêtements, … Vous n’avez que le minimum: des formes, des ombres et des trajectoires de balles.

 

 

SUPERHOT offre un mode campagne d’une durée de vie d’environ deux heures, ainsi que divers modes du type Speedrun, Ninja (Katana Only) , … La campagne est un enchainement de niveaux, avec un scénario simple mais qui a le mérite d’être original et de fracasser le 4éme mur. Pour le reste, si vous n’êtes pas un joueur friand de records, les autres modes deviennent rapidement répétitifs, une fois la hype du début passée.

 

 

Matrix – Bullet Time … Fuuuuuuuuuusion!

Manette en main, dés le premier niveau, le jeu déchire: voir le temps s’écouler au ralenti puis s’accélérer dés que notre personnage se met en mouvement est juste un kiff. A la fin d’un niveau, il est possible de voir à vitesse réelle le déroulement du stage, et c’est jouissif: ce voir éviter les balles, enchainer les kills en switchant d’armes, gérer des 1 contre 5 avec classe et dextérité… Durant ces courtes reviews, nous devenons l’égal de Chuck Norris, JCVD ou Steven Seagal. Brillant n’est ce pas?

SUPERHOT est facile en prendre en main, avec une évolution de la difficulté bien maitrisée, quoi qu’un peu faiblarde: si vous recherchez un vrai défi, pas sur que ce mode vous l’offre. Il faut dire que le nombre d’interaction est limité: se déplacer, sauter, ramasser, frapper et …. c’est tout. Enfin non, il y a un (seul) autre élément de gameplay qui est ajouté dans la 2eme partie du jeu: la possibilité de projeter sa conscience dans un autre corps. Même si cette Feature est très intéressante, bien utilisée et aussi, très bien amenée par le scénario, il n’en reste pas moins que cela me semble un poil léger.

Le seul point négatif du jeu est pour moi son aspect sonore: il n’y a de musique en jeu… Je peux comprendre que cela soit compliqué à intégrer, car c’est le joueurs qui gère la vitesse du temps par ses actions, et que ça évolue toutes les secondes. Dommage, l’ambiance générale du jeu pâtit de ce choix. De mon coté, j’ai mis de la musique durant mes sessions de jeux, et ça rajoute un petit quelque chose appréciable!

 

 

L’addition s’il vous plait.

SUPERHOT est court, intense, ultra fun, avec une prise en main facile et un principe de base plus que génial, permettant toutes vos folies. Si on ajoute à cela un aspect graphique minimaliste du plus bel effet ainsi qu’un mode campagne bien maitrisé avec un scénario simple mais intéressant qui explose le 4eme mur quelques. On saupoudre le tout de divers modes de jeu, pas tous intéressants, mais qui ont le mérite d’être là pour les joueurs cherchant le défi et le scoring. Si vous êtes sur Xbox One, vous avez le droit à la cerise sur le gâteau: le jeu est « offert » avec l’abonnement Gold. Si vous êtes abonné, n’hésitez pas, foncez! Par contre, si vous êtes sur PS4 ou PC, attendez une promotion: 20/25€ pour ce jeu, me semble un poil trop, surtout par rapport à sa date de sortie. Vous l’aurez compris, pour moi, SUPERHOT est un bon jeu que je vous recommande.

 

EdwardWallace Auteur

Laisser un commentaire