Miniature Mon Avis sur Mage de Bataille

Mon avis sur… Mage de bataille – Intégrale

Bonjours à toutes et à tous! C’est avec plaisir, que je vous présente la première review livresque du blog. Pour commencer, nous allons nous intéresser à Mage de Bataille de Peter A. Flannery, en 2 tomes chez Albin Michel.


Falco Danté est un gringalet dans un monde en guerre peu à peu conquis par l’armée infernale des Possédés. Pire, Falco est méprisé, mis à l’écart, à cause de son père qui fut un immense mage de bataille avant de sombrer dans une folie meurtrière. Alors que la Reine tente de rassembler toutes les forces armées pour repousser les Possédés, Falco prend une décision qui va l’amener aux marges du désespoir : il va entrer à l’académie de la guerre, une école d’excellence pour les officiers. Là, il devra surmonter ses doutes, ceux de ses amis et même ceux de la Reine.
Le monde brûle ; seul un mage de bataille pourra sauver ce qu’il en reste. Falco réussira-t-il à libérer son pouvoir, à invoquer un dragon à sa mesure ou succombera-t-il à la folie… comme son père ?

Albin Michel

Mage de Bataille est une « saga » terminée, qui comprend deux tomes. C’est de la fantasy, plutôt jeunesse selon moi, mais qui reste adaptée à un public plus mature souhaitant profiter d’une histoire et d’un univers (très) simple, sans prise de tête.

En quête d’une lecture sympathique, j’ai fouillé les méandres d’Amazon à la recherche d’un ebook fantasy, et je suis tombé sur le premier tome des aventures de Falco. 5 euros plus tard, me voila lancé dans un monde de mages et de dragons. Le Tome 2 est affiché au prix de 13€ sur les différents stores.

Les 2 livres proposent une histoire agréable à suivre, pour les personnes appréciant la simplicité. Car oui, simple, est le mot qui caractérise le mieux cette histoire. L’auteur nous propose un Harry Potter à l’école des mages, sans trop d’originalité, avec des personnages peu complexes, aux réactions simples et gentillettes (sauf pour les méchants). Tout est beaucoup trop facile dans cet univers, où la complexité n’existe pas.

De plus, l’auteur n’aborde (presque) pas les relations amoureuses entre les personnages, et le peu qui nous est narré, frise la niaiserie. De même pour ce qui est de l’ordre de l’amitié: cela reste superficiel. L’univers et les mécaniques le régissant, auraient pu être bien plus approfondis, mais nous restons en surface, n’apprenant que le strict minimum pour la bonne compréhension de l’histoire.

Avec un récit simple mais bien rythmé, ces deux livres raconte une histoire agréable, malgré le manque flagrant d’originalité, ainsi qu’un refus de l’auteur de creuser plus en profondeur sur différents aspects, que ce soit en termes de personnages et de relations. Mage de Bataille ne réinvente pas la fantasy moderne, mais permet de passer quelques heures agréables.

Note: 6/10


Laisser un commentaire