Miniature Test Razer Wolverine Tournament Edition

Mon test… Manette Razer Wolverine Tournament Edition (Xbox One / PC)

Joueuses, joueurs, bonjour. C’est avec plaisir que je reprends du service, devant mon clavier mi blanc, mi nicotiné. Aujourd’hui, je vous propose le test d’une manette filaire pour Xbox One et PC, de la marque Razer: la Wolverine Tournament Edition.

Pour la fin d’année 2018, j’avais dans l’idée de me prendre une seconde manette: j’hésitais entre une manette personnalisée (Xbox Design Lab) et le pad Elite de chez Microsoft. Ce dernier était vraiment tentant, mais le Black Friday est passé par là, et Micromania a dégainé une offre que je ne pouvais laisser filer: une manette filaire à palettes pour 55€. Bon, je vous l’avoue, j’ai tout de même pas mal hésité avant de valider le panier. La dernière fois que j’ai fait des infidélités à Microsoft pour un pad Xbox, cela s’est fini sur Leboncoin en moins d’une semaine.

Mais votre serviteur a le gout du risque, et l’occasion était trop belle pour essayer une manette qui se veut une concurrente au magistral pad Elite. En terme de prix, la manette est actuellement affichée à 139€ officiellement mais trouvable aux alentours des 130 euros, à part chez Materiel.Net où elle est proposée à 97 euros ( en rupture de stock) et chez Micromania, où elle est en promotion ( 75€ au lieu de 130€) . Un peu moins cher qu’une Elite, bien moins qu’un contrôleur Scuff ou Burn, mais presque deux fois plus que le pad Xbox de base. Alors, la manette Wolverine Ultimate Edition mérite t-elle ce positionnement tarifaire haut de gamme? Vaut elle ses 55€?

En plus de la manette, vous retrouverez dans le carton un câble en fibre tressée d’une longueur de 3 mètres, une notice d’utilisation, un certificat d’authenticité et c’est tout… Pas de housse de transport, pas de boutons ni de palettes: sur ce point là, elle ne tient pas la comparaison avec le Pad Elite de chez Microsoft. Par contre, je suis agréablement surpris par la longueur du câble et par la présence d’un « retrait rapide »: cela m’a déjà évité une fois de faire tomber ma console.

Bon, passons enfin à la manette en elle même, avec quelques photos pour commencer.

Manette Razer Wolverine Tournament Edition – Vue du dessus

Annoncée comme un peu plus lourde que le pad classique, la Razer reste légère. Ce n’est que 120 grammes de plus (sans le câble), mais cela se ressent, elle semble plus « pleine », plus rigide et plus nerveuse. Je pense clairement que ce surpoids ne va pas plaire à tout le monde, et qu’il peut jouer sur le confort d’utilisation pour les personnes n’ayant pas l’habitude.

Autre point positif à mon gout, c’est la présence de la petite arête sous la console et la texture du grip anti dérapant: ces 2 éléments permettent de mieux sentir le pad entre ses mains, sans qu’il glisse. Depuis 1 an, je joue pas mal en multi, BF5 et surtout PUBG: pouvoir raccourcir la course des gâchettes, franchement, ça n’a pas de prix. Cela compense, en partie, son problème numéro 1: la position des palettes.

Manette Razer Wolverine Tournament Edition devant

Avoir 4 boutons (2 palettes sous la manette, ainsi que 2 gâchettes sur la face avant) supplémentaires, cela aurait dù être un atout. Mais non, bien au contraire… Déjà, elles sont toutes les 4 mal placées: cela oblige nos mains à avoir une position particulière en jeu. Les 2 palettes n’étant pas placées directement sous les doigts, cela empêche d’avoir une prise en main optimale du pad ET de pouvoir utiliser confortablement ces 2 « boutons » supplémentaires. Pour les 2 « gâchettes », en voyant où elles se situent, les utiliser à la volée me semble impossible: il faudra donc se contenter des les utiliser comme raccourcis pour charger des sensibilités pré-réglées.

Je ne suis pas quelqu’un qui rajoute des LEDs de couleurs, que ce soit sur un pc, ou bien sur le bureau. Mais là, pas le choix: la manette a un bandeau lumineux réglable. Pour ne pas mourir bête, je l’ai activé: d’abord avec une lumière verte (Xbox oblige), puis avec une myriade de couleurs qui défilent les unes après les autres. Et je n’ai plus changer de configuration… Je dois avouer que ça commencerait même à me plaire.

En parlant de configurer, il faut que je vous parle du logiciel pour personnaliser la manette. Razer Synapse For Xbox est une application disponible sur Xbox (jure?) et sur Windows 10. Elle permet de modifier le mapping des 2 gâchettes et des 2 palettes supplémentaires, ainsi que les modes Focalisation et Agile, sans oublier la personnalisation de l’éclairage et le puissance des vibrations. Ergonomique et pratique, ce logiciel propose même un tutoriel pour vous aider dans la configuration du pad.

La manette Wolverine Tournament Edition de chez Razer est une bonne manette, mais elle est bien trop cher par rapport à la concurrence. Avec son ergonomie qui laisse à désirer, l’absence de possibilité de modification matériel et ses palettes mal placées, elle fait pale figure face au pad Elite officiel Xbox. Son application de personnalisation, pourtant bien réalisée, ne propose pas un mapping complet, comme le fait la concurrence. De plus, je ne peux que regretter l’absence de boutons physiques pour le réglage de l’audio de groupe. Acheter cette manette plutôt que la Elite est pour moi une hérésie totale, surtout avec seulement 20 euros de différence. Par contre, si vous la trouvez aux alentours des 50/60€, foncez: elle fait le taf, permet d’avoir 2 palettes utiles, même si elles sont mal placées pour les mains d’un homme d’1m85.


Laisser un commentaire